Jour J de l'opération : sérénité et euphorie

Publié le par aline27

Je redoutais ce jour, d'autant plus que je n'avais été opérée qu'une fois étant gamine, d'une fracture d'un bras ... c'était l'anesthésie qui me tracassait.... allais-je me réveiller ? combien de fois me suis- je posée cette question peu avant le jour J . Aussi la veille au soir lorsque les miens sont venus m'embrasser , je pensais c'est peut être la dernière fois ... Même si on prie, ça n'empêche pas de penser ...Bien sûr, les assauts sont beaucoup moins importants, Dieu nous permet de les chasser en quelque sorte. Lorsque le matin , je suis partie sur le chariot, je me laissais faire tout simplement, je ne pouvais pas faire autrement me direz vous ???? je veux dire par là que j'étais confiante, je ressentais la protection divine, lorsque l'anesthésiste m'a dit de penser à quelque chose de plaisant et m'a caressé la tête, j'ai simplement invoqué Dieu "Protège moi" Et ce moment magique, où j'ai eu l'impression que j'avais été oubliée puisque je les entendais parler et que j'ai réussi à leur dire " je vous entends " et qu'il m'a été répondu: " c'est fini, l'opération s'est bien passée"!!!!!!!!!!! c'est incroyable, ce moment est très intense, ouf! je suis là, je vis, tout va bien. Alors je pense aux miens, sont-ils averti? ils rentrent dans la chambre, que c'est bon de se revoir de s'embrasser.... Dans l'après midi, je passe plein de coups de fil pour annoncer que je vais bien , c'est l'euphorie !!!!

Publié dans ESPOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je me souviens, que j'avais l'appréhension que ce soit un autre chirurgien que celui qui m'avait consultée plusieurs fois, qui ne m'opère pas. J'ai demandé, une fois, dans le cirage, je veux que ce soit le docteur ... qui m'opère et le médecin a dit oui il est là-bas, il va venir.. je ne me souviens de rien d'autre. Je sais que le soir, j'ai pas arrêté de parler.. Belle-soeur m'a dit, tu ne m'as jamais autant parlé.. Il faut dire qu'en famille et belle-famille, je parle très peu.. lol.. cela devait être très drôle.. la nuit de l'opération, je me suis levée pour aller aux toilettes.. etc... Tous les jours, je disais au médecin que je voulais rentrer chez moi, je voulais partir.. J'ai réussi à quitter le centre un jour plus tôt que prévu.. <br /> Moi aussi j'appréhendais et c'est une dame plus âgée que moi, qui m'a rassurée.. elle m'a expliqué ce qu'on allait me faire.. comment.. et par la suite.. m'a expliqué ce qu'on lui avait fait.. m'avait dit que l'équipe était très sympathique, très attentive, ce qui était vrai... c'était une très gentille dame.. <br /> clem
Répondre