Première chimio : l' appréhension

Publié le par aline27

Dès que le mot chimio est lancé ... on a tout dit !!!! pour nous malades on sait , on croit savoir ce qui nous attend,...et pour les proches ou les connaissances , mauvais moment à passer ...
Je m'étaits "formalisée" de  ce premier rendez vous avec l'oncologue, la chimio ça consistait en quoi et où serait elle pratiquée ? je n'avais  jusqu'à maintenant pas eu connaissance de tels traitements...
Je me rappelle de ce 1er rendez vous puisqu'il coïncidait avec ma date d'anniversaire ...
C'est une jeune femme ( en moyenne ils ont tous et toutes une trentaine d'années pas plus) qui m'a reçue.
Visite élémentaire, vérification de la cicatrice, poids... puis examen du dossier médical, en fait , il est découvert par le docteur en même temps que notre visite.... cela avait choqué Sabine, pas moi!!! Combien de fois ai-je vu mon ancien patron (avocat)  examiner son dossier  devant le client !!!!!!!
Le protocole est rappelé, différent pour chaque personne, je n'ai pas eu le même produit pour les 6 séances, deux séries ont été  prévues, l'une ( les 3 premières devaient me provoquer des nausées) l'autre ( les 3 dernières) devait me léser les articulations ...
Dès la première visite , nous sommes prévenues que les rayons commenceront environ 4 semaines après la chmio terminée ... Quel vaste programme!!!!!!!
Ce premier rendez vous ( comme les autres ) ne dure pas longtemps: 20 à 30 mn environ .
L'oncologue voulait que je commence la 1er chimio dès le lendemain, mais je n'étais pas prête..... il fallait que je me " conditionne ", RV a été pris pour le 16 novembre soit 4 jours après .
Après ce premier entretien, une infirmière fait visiter le type de chambre où seront pratiquées ces chimios.
Je m'êtais imaginée que cette chimio était faite dans une grande salle où nous étions plusieurs à recevoir ces produits et que nous étions sous surveillance ....
Non en réalité, les produits nous sont administrès sous forme de perfusion dans une chambre individuelle, nous pouvons donc être accompagné, et à ma 1ère chimio, j'avais mes deux filles car nous étions allées auparavant choisir la perruque ensemble ...
A cette première chimio, quantité de recommandations vous sont faites, attention pendant cette période des six séances, il va falloir prendre votre température quasi-régulièrement pour être au courant de toute infection éventuelle au cas où la fièvre apparaîtrait....direction Becquerel, surtout éviter tout contact avec les personnes plus ou moins porteuses de microbes!!!!!!!!!les enrhumés, grippés sont surtout à éviter .
Avec tout ça , vous ne pouvez être que sereine n'est ce pas ? je dois préciser qu'à aucun moment de ma maladie , ni au début, ni pendant le traitement,  je n'ai pris de calmant, je n'ai pas voulu rentrer dans ce cycle infernal et grâce à Dieu je me s'en suis bien sortie .
Un casque réfrigéré vous est proposé pour éviter la chute des cheveux, c'est très lourd, très froid et je ne pense pas que ça agisse réellement, en tout cas mes cheveux sont tombés au bout de la 2ème chimio...
Plusieurs produits, au nombre de cinq vont vous être perfusés, on doit vérifier que le flacon soit bien vide pour sonner l'infirmière, un seul infirmier est présent à l'hôpital de jour de Becquerel!!!!!!!! les perfusions en elles mêmes durent environ 1h45 / 2h mais l'attente des produits qui ne sont préparés qu'au moment de votre arrivée, fait en sorte que vous attendez au moins 1h30, vous avez le temps d'aller à la cafétaria et d'entamer certaines discussions, mais attention, il faut être prudente car si certaines patientes sont positives, d'autres étalent et étalent ou à trop questionner on apprend aussi, qu'une telle a rechuté au bout de deux ans!!!!!!!!Moi j'ai eu l'énorme chance d'être accompagnée à toute mes chimios par l'une de mes filles, et j'ai pu faire de bonnes connaissances avec qui je corresponds toujours...
La chimio en elle même au moment où elle vous est administré ne vous handicape nullement, vous ne ressentez aucune douleur, j'envisageais même lorsque je suis sortie de Becquerel à ma 1ère chimio pouvoir retourner à Rouen dès le lendemain matin 9h !!!!!!!!!!!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
tu sembles avoir eu chimio après opé.. <br /> personnellement, ils ont fait chimio en premier, pour éviter l'invasion.. le cancer que j'avais était invasif.. il proliférait très très vite.. ils avaient prévu 4 chimio avec produits que j'ai dits.. et ils en ont fait 6.. mais par contre je n'ai pas de traitement après tous les soins.. comme certaines dames ont et toi aussi.. car j'ai un truc qui est négatif, je ne sais plus quoi.. <br /> nous avec la chimiothérapeute ça se passait comme ça.. rendez-vous tous les quinze jours.. <br /> elle nous faisait poireauter des heures dans la salle d'attente, quand elle arrivait rendez-vous à la châine. il fallait faire très vite, parler très vite, poser questions très vite.. <br /> par contre, elle avait bon accueil.. elle répondait à toutes les questions.. <br /> les contrôles, c'est le docteur chirurgien qui le fait.. très gentil.. cool.. mais pareil faut aller aszz vite, ce qui m'arrange. Je ne veux jamais y revenir.. pas revenir sur ce passé.. oui, mais c'est en y revenant, qu'on peut remettre en question plein de choses et quand tu mets en question, c'est que ça va mieux.. en tous les cas pour moi...<br /> c'est toujours difficile à supporter ces traitements.. je ne supportais pas moralement le cathéter.. qu'elle horreur cet engin.. <br /> en plus la pause.. dans centre, ils n'attendent même pas que l'anesthésie soit complète pour le poser.. ils sont malades.. les médecins.. avec infirmière nous les critiquions, elles me disaient que de soigner un médecin c'était l'horreur, pas plus tyran qu'eux.. ils ont encore plus peur de la mort de la souffrance que les autres patients... <br /> bisous <br /> clem
Répondre