LA RADIOTHERAPIE= LE CLUB MED

Publié le par aline27

Après la chimio, la radiothérapie était prévue , 25 séances, mais avant de les commencer, il y a le rendez-vous avec le radiothérapeute qui rassure disant que la  radiothérapie, c'est le  Club Med... par rapport à la chimio...
il prévoit donc les séances à effectuer, mais avant tout un rendez vous de simulation est prévu . Ca dure environ 30 à 45 mn, je suis  allongée sur le lit où se dérouleront  les séances, je dois mettre les bras en hauteur à la précision près( j'oubliais de dire qu'au premier rendez-vous des points de repéres ont été faits, des marquages, sur le sein sur les points précis où les rayons seront diffusés) seulement tendre les bras est très pénible et surtout les garder tendus aussi longtemps , heureusement que les véritables séances ne durent que 5mn ...
Lorsque cette séance de simulation est quasiment terminée, le docteur M. vient vers moi et me dit: "Mme B. vous allez devoir faire une écho de la thyroïde, je ne la vois pas bien et une prise de sang !!!!" bien sûr je suis sonnée une nouvelle fois  j'ai l'impression que tout me tombe dessus, qu'est-ce qui se passe encore ??? j'imagine le pire, et lui demande s'il pense que c'est grave, il me rassure un peu en me répondant que ça n'a rien à voir avec mon cancer du sein !!!! mais le doute est lancé , la manipulatrice me certifie que ça n'a pas de rapportr mais j'aurais préféré ne pas avoir cette complication .
la semaine se passe, j'essaie de ne pas trop montrer mon angoisse, mais le lundi lorsque l'écho est faite , on voit un très gros nodule sur la thyröide, et d'autres petits, l'image n'est pas mauvaise me précise-t-on, mais à une certaine dimension, on doit surveiller .... mais encore là je dois attendre une semaine pour avoir le résultat de l'analyse de sang et de savoir ce que le radiothérapeuthe décidera.
 Quelle semaine ai-je du passer à votre avis ? j'essaie de m'occuper au maximum, mais la nuit je pense ..... et si ???
Lorsque le moment de mon rendez vous arrive avec le radiothérapeuthe, heureusement que Sabine vient m'y retrouver, d'habitude j'aborde toutes les visites avec quiétude , mais là ce n'est pas le cas, lorsque le docteur me demande si ça va je lui réponds que non, je n'en peux plus d'attendre et là il me dit avec sa gentillesse habituelle
" mais Mme B. pourquoi ne m'avez-vous pas téléphoné, je vous aurai rassuré tout de suite, les analyses sont bonnes, regardez..." ( MERCI MON DIEU) j'aurai embrassé le docteur tellement j'étais soulagée, j
Il me propose d'envisager l'opération à l'avenir, non , je ne le veux pas" OK c'est votre choix " et les rayons sont commencés sur la thyroïde.
Mais il est vrai que les rayons en eux mêmes ne m'ont pas du tout lésés, je n'ai pas été brûlée comme certaines malades, je me rendais à ces séances même avec une certaine désinvolture, c'était l'été et je me faisais un plaisir de faire un effet de toilette, pourquoi pas après tout ???? on parlait même chiffons avec certaines manipulatrices  ... et puis ça m'a donné l'occasion de mieux connaître l'équipe ambulancière qui me prend en charge, chacun étant différent, mais tous aussi charmants les uns que les autres .
Ce qui m'a fatigué par contre, c'est le trajet en lui même, habitant à 60km de Becquere, on faisait l'aller et retour  chaque jour de la semaine sauf les week end, de plus jamais aux mêmes horaires, alors certaines fois c'était tôt le matin, ou durant l'heure du midi, ce qui fait que je ne pouvais manger à des heures régulières et à cette période, j'ai perdu 3kg mais bien vite rattrapés... Durant le trajet il y avait bien les viennoiseries ou les chouquettes que je partageais avec mes chauffeurs... mais ça ne remplaçait un bon petit repas.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
tu sais ce que j'ai fait un jour quand j'avais rayons ? j'avais lu sciences et vie et d'autres magasines, tout ce qui me tombait sous la main. j'avais lu des articles hyper scientifiques sur les rayons, la bombe au cobalt (c'est ce que j'ai eu) et le matin quand j'ai mes rayons. je m'installe, je dis à la radio.. que je connais l'historique des rayons.. etc.. et je lui raconte tout ce que je sais.. Quand je me suis habillée dans la cabine, je l'ai entendu dire à ses collègues. j'en ai marre de ce métier, les patients en connaissent autant que nous.. J'étais bien contente.. <br /> non mais.. <br /> pour la thyro.. j'ai un blème depuis.. je suis en hypo.. mais j'ai eu traitement trop dosé pendant deux ans. j'étais en hyper sans le savoir.. et depuis que j'ai nouveau dosage, je me sens en super forme.. <br /> bisous bon courage. <br /> clem
Répondre