SOUFFRANCE

Publié le par aline27

Je croyais savoir   ce qu'était la souffrance, mais que j'en suis loin , vraiment loin! ....

Je croyais la connaître, l'ayant cotoyée il y a quelque mois déjà ...

Je croyais comprendre ce que les autres enduraient autant moralement que physiquement

Par ma profession, par mes activités, par mon approche des autres ...

Et pourtant ....

Partout ce n'est que souffrance, la souffrance des ces petits bout'd'choux, de ces ados,

de tous ces gens qui souffrent partout et partout.

A quoi bon énumérer ... ce que c'est ...

Puisqu'on en est submergé..

On croit souvent que notre cas est unique alors que l'autre souffre autant, sinon plus .

On reste  bien souvent, impuissant

Mais ce que l'on peut faire, c'est tout simplement essayer de soulager à notre manière

En écoutant, en essayant toujours d'apporter un peu de soi, un peu de vie ...

Il n'y a pas que la souffrance physique qui fasse mal, l'autre est encore plus dangereuse.

Ce que j'essaie de dire dans ces quelques lignes, c'est de ne pas nous laisser submerger par

cette souffrance, c'est de toujours penser que demain sera mieux,

c'est de croire qu'un jour ce sera bien !!!!

Publié dans ESPOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
le rire est une bonne thérapeutique.. <br /> j'adore rire et faire rire les autres.. <br /> des bonheurs.. <br /> clem
Répondre
C
moi, je parlerais plutot de l'impuissante des proches devant celui qui souffre :<br /> quand tu aimes quelqu'un et que tu le vois souffrir et que tu ne peux rien faire <br /> ma soeur me disait au téléphone hier que son mari était triste et silencieux - je lui ai expliqué que lui, nous, on se sentait tellement impuissants à l'aider - on voudrait pouvoir faire quelque chose et on ne peut pas -<br /> on ne peut que trouver des paroles mais on n'est même pas surs que ça soulage vraiment la personne qui souffre - <br /> je suis une migraineuse et quand j'ai mal, je me dis que j'ai pas le droit de me plaindre comparée à d'autres - <br /> bisous josy
Répondre
P
Comme clem,je crois que les 2 souffrances sont liées,quand notre tete va mal;le corps suit et vice versa.<br /> Il ne faut jamais sous estimer une souffrance...Meme si elle nous parait "petite" car ce sont souvent les gens qui ne disent rien,qui ne se plaignent pas qui souffrent reellement.<br /> La souffrance est partout et je crois que c'est d'elle que j'ai le plus peur,surtout pour ceux que j'aime.<br /> Quand à la prise en charge de la douleur,je pourrai en faire un roman...<br /> Quand je vois que des centre "anti-douleur",on vous réponds"madame,ce n'est pas à vous de décider du planning de votre journée mais c'est votre dos qui le fera pour vous" ou bien" Madame,je suis désolé mais je ne peux rien faire pour vous,vous souffrez mais si je vous opère,sachez que se sera pire apres et vous ne pourrez plus marchez,au revoir madame"!!!<br /> Alors quand on vous dit ça et que partout dans la salle d'attente,dans les couloirs,il y a des affiches qui vous disent"LA DOULEUR N EST PAS UNE FATALITE"..."PARLEZ EN A VOTRE MEDECIN...IL PEUT QUELQUECHOSE POUR VOUS"...J'aimerai qu'on m'explique.<br /> Bien-sûr,il y a des bons centres anti douleur ou on vous dit dès le départ"Vous aurez toujours mal mais vous allez apprendre à apprivoiser et à gèrer cette douleur" et bien je prefere entendre ce genre de discours que le premier.<br /> Bref,tout ça pour dire que les gens percoivent des souffrances aussi qui sont dûes parfois à des maladresses par une non écoute,parl'abandon des soi disants amis...<br /> LA SOUFFRANCE EST SI VASTE ET ELLE FAIT SI MAL QUE C'EST UN SUJET OU L'ON POURRAIT ECRIRE DES PAGES ET DES PAGES;<br /> Mais déjà écouter l'autre,essayer de comprendre sa douleur est primordial pour celui ou celle qui souffre.<br /> Voilà ma josy,la souffrance fait si mal et quand elle est en toi depuis ton enfance...Elle est REDOUTABLE.<br /> De gros bisous à toi et prends soin de toi<br /> PAT
Répondre
C
Je pense que les deux sont étroitements liées, mais pas forcément conscientisées, d'où la souffrance physique. <br /> La souffrance est partout et la joie aussi. Mélange de vie, et de paradoxes. <br /> Vivons.. <br /> clem
Répondre