SOUFFRANCE ET JOIE

Publié le par aline27

"La souffrance est si vaste que l'on pourrait écrire des pages et des pages ...."

" On se sent si impuissant devant nos proches qui souffrent ..."

La souffrance est un sujet  si grave, tellement présent ,

que d'en parler ne fait que remonter des souffrances antérieures....

Ce n'était pas mon but .

J'ai écrit cet article parce qu'elle fait  partie de nous, de nos proches

des autres,de nos semblables.

Il faut vivre avec.

" LA SOUFFRANCE ET PARTOUT, LA JOIE AUSSI"

Toujours deux zones dans notre vie, à nous, non pas de les doser ,

mais de nous y accomoder et de trouver , de se rappeler, de rappeler

les  petits moments de bonheur même dans les cas les plus désespérés.

Merci Pat, Chantal et Clem ...

Publié dans ESPOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
quand la souffrance, la notre est apaisée, celle des autres devient moins lourde.. <br /> clem
Répondre
J
Oh que non Pat tu n'as pas été longue du tout,<br /> tu as tout dit et bien dit, tout le ressenti de la douleur et de souffrance, qu'il ne faut pas se comparer et ne pas avoir peur d'en parler ...<br /> Je suis très contente de cette remarque " j'ai l'impression de faire salon ", moi aussi j'aime lorsque partage sincèrement nos idées. Ca fait un bien énorme . Je te fais de gros bisous .<br /> Prends soin de toi car j'ai compris combien tu souffrais en allant sur le blog de la" petite malade imaginaire"...( d'ailleurs, tu as lu, elle nous a donné de ses nouvelles..) Bonne soirée ....
Répondre
P
oh lala qu'est que j'ai été longue...lol<br /> une vraie pie
Répondre
P
je pense qu'il faut en parler de la souffrance et comme toi chaty,je me disais que je n'ai pas le droit de me plaindre mais en y réfléchissant bien,chaque souffrance est vécu différemment selon les personnes, il ne faut pas la minimiser MAIS IL FAUT EN PARLER.<br /> A l'école du dos on m'a toujours dit que j'avais "le droit de dire que j'avais mal" et tu vois chaty quand tu dis que tu ne veux pas te plaindre de tes migraine,j'ai envie de te dire que SI tu as le droit de dire que t'as mal,tu as le droit d'en avoir marre,que tu as le droit que crier apres ces maudites migraines qui te pourissent la vie!!!!<br /> Je pense qu'il faut arrêter de comparer "NOS DOULEURS" et de se dire mais oui mais il y a plus grave MAIS IL Y AURA TOUJOURS PLUS GRAVE QUE NOUS et ça il faut s'en persuader car c'est la triste vérité(je parle aussi bien des douleurs physiques que morales).<br /> LA SOUFFRANCE EST TERRIBLE ET IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR OU HONTE DE DIRE QU ON A MAL.<br /> Bien sûr il y en a tjrs qui ont un ptit bobo par ci,par là....mais on les connait après et quand c'est le cas et que ça me saoule,je dis gentillement à la personne de relativiser,lol.<br /> MAIS JE PENSE ET JE RESTE PERSUADEE QUE CHAQUE INDIVIDU VIT SA DOULEUR DIFFEREMMENT ET IL NE FAUT PAS NON PLUS TOUT GARDER EN SOI .(Surtout que maintenant on a les moyens de soulager sauf pour certaines maladies dites orphelines où parce qu'il y a peu de malades,on ne prends pas la peine de débloquer du fric pour la recherche).<br /> Bref,j'ai perdu le fil et je ne sais plus ce que je voulais écrire....(voilà encore un des symptomes de la fibro)LOL.<br /> Ah oui,pour revenir,à la souffrance des proches,effectivement c'est très difficile car on se sent impuissant mais je sais que L'écoute de l'autre est primordiale car il n'y a rien de pire que de se sentir incomprise.<br /> Et je pense que la premiere chose à faire,c'est d'essayer de se mettre à la place du malade,même si c'est très difficile et de se dire"qu'est que j'aimerai qu'on fasse pour moi si j'etait dans ce cas là?".Bon vous allez me dire,chacun est différent mais je crois qu'on voudrait dire ce qu'on ressens et on voudrait être ECOUTEE,COMPRISE,ACCOMPAGNEE et SOULAGEE.<br /> Alors tu vois chaty,rien que le fait d'écouter ta soeur,de l'accompagner...c'est enorme pour elle car ELLE N EST PAS SEULE et ça c'est déjà beaucoup car elle SAIT qu'elle peut compter sur toi.<br /> Hier après midi je regardais l'emission à delarue et c'était justement sur ça le thème de l'émission.Et bien,il y avait un homme qui quand sa femme avait commencé à perdre ses cheveux,s'était rasé lui aussi et il l'accompagnait partout comme tes filles ont fait pour toi JOSY(d'ailleurs j'ai pensé à toi) et je me disais que quelque part,ces femmes avaient "la chance" d'être si bien entourée car à la fin de l'émission la psy a bien dit qu'elle voyait beaucoup plus de malades homme ou femme dont le ou la conjointe étaient parties.<br /> Et dans ces cas là,rien que de penser à ces personnes en souffrance et qui sont SEULES(car il y en a beaucoup plus que l'on croit)ça me terrifie.<br /> Voilà ce que je voulais dire sur ce sujet.<br /> On en aurait à dire...D'ailleurs j'ai été un peu longue,lol<br /> gros bisous josy chaty,clem<br /> C'est drôle,enfin je sais pas si ça l'est mais quand je viens sur ton blog josy,j'ai l'impression de "faire salon" et de retrouver des amies à qui on peut se confier et pourtant il n'y a pas longtemps qu'on se connait josy mais je t'apprécie beaucoup et je voulais dire merci à chaty d'avoir parlé de toi sur son blog mais bon avec chaty,on a pas mal de point en commun.<br /> BISOUS A TOUTES<br /> PAT
Répondre