C'était l'avant dernière ...

Publié le par aline27

Aujourd'hui c'était l'avant dernière , je n'en ai plus qu'une après celle-ci..
L'avant dernière perfusion d'herceptin ( l'anticorps administré pendant un an pour certains cancers du sein ) enfin suivant le protocole me concernant ...
Je m'y rends sans appréhension, tout à fait normalement, se rendre à Becquerel toutes les trois semaines fait partie des habitudes...
J'ai même plaisir à retrouver les ambulanciers tous ces mardi de l'herceptin!!!
Le trajet se passe toujours en papotant, de tout, de rien... des enfants.
A l'accueil, on doit indiquer notre arrivée, puis au 1er étage où l'hôpital de jour se trouve, de nouveau, on doit se présenter, là il nous est délivré notre bulletin de transport et enfin au bout du couloir on fait valider notre présence et les produits de notre perfusion vont être ainsi commandés....
Alors on a tout le temps d'aller à la cafétaria, puisqu'une petite heure se déroulera entre la commande et l'arrivée des produits.
L'ambulancière m'offre le café pas du distributeur non le bon café dans une tasse comme il se doit et moi je prends les cakes, qu'ils sont bons un vrai régal... on papote, on papote et ce matin les produits ont du être vite préparés car une infirmière est venue me chercher... j'étais désolée, c'était la première fois ... nous n'avons pas vu le temps passer .... Etrange cette sensation de pouvoir faire barrière à toutes ces souffrances qui pourtant sont présentes dans ces murs. Il suffit de tourner la tête et de voir ces personnes angoissées qui attendent au labo , de croiser cette dâme âgée, sans perruque sans turban , d'apercevoir cet enfant sur le chariot accompagné de sa maman et tous ces gens qui attendent à la cafet, chacun dans leur monde d'inquiétude , de tourment .
Et moi, je suis là, totalement insouciante... Que suis je devenue? inconsciente? insouciante? non je ne le crois pas. J'ai toujours autant de compassion de peine et pourtant j'arrive à être  bien même dans ces lieux que je redoutais il y a tout juste un an.
La maladie nous rend plus fort, c'est un fait certain, elle m'a blindée sans que je m'en rende compte réellement et j'avoue que ça fait du bien .

c'était la derni

Publié dans ESPOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ce n'est pas du tout comparable à la chimio, mais ça fatigue pendant deux ou trois jours, j'ai besoin de dormir... c'était l'avant dernière, la dernière sera dans 15 jours le 30 décembre, le même jour j'ai le bilan, analyse de sang, mammographie de l'autre sein et comme a été découvert un gros nodule sur thyroïde<br /> ( pas méchant, mais à surveiller)échographie de la thyroïde.... je voudrais bien que cette journée soit passée ... mais de toute façon, je n'y peux rien changer pour l'instant.... oui moi aussi j'ai un traitement d'hormonothérapie pendant 5 ans ... après la chimio auras-tu des rayons ? Bon courage à toi aussi . Josy
Répondre
K
J'espere ke cette dernière s'est bien passé, je t'envie, pour ma part j'spere ke ma dernière chimio sera mi février, je ne pense a avoir comme toi cette perf. juste 1 traitement de 5 ans par voix orale
Répondre
C
Je n'aime pas revenir dans le centre où j'ai été soignée.. J'ai horreur des couloirs, de l'odeur et des papiers, de tout ce qui est préparé, de l'attente dans la salle d'attente, même si je parle parfois avec des patients. J'ai horreur d'y revenir, sauf quand j'accompagne une amie. Là, je sais pourquoi j'y vais. J'accompagne une amie.. et quand j'y vais pour moi, j'y vais à reculons.. d'ailleurs, au prochain contrôle, je dis que je ne reviendrai jamais comme toujours.. lol<br /> Je te fais bisous <br /> clem
Répondre
P
Contente que tu te sois reposée et que tu ais passé une bonne journée avec ta fille.<br /> L'image;je ne sais plus où je l'ai trouvé.Sans doute en me baladant sur le net.<br /> Je te fais de gros bisous<br /> PAT
Répondre
C
il est normal de se blindé, c'est une protection utile si on veut tenir le coup - <br /> quand on est en bonne santé, on ne se rend pas compte de tout ça mais quand on est confronté à la maladie et aux malades, on relativise son propre mal en se disant qu'il y a toujours pire <br /> il faut que tu te reposes josy - le repos est un bon allié pour la guérison - <br /> je te fais un bisou
Répondre