LE DOUX BAISER D'UN GEANT

Publié le par aline27

Abonnée à un journal, j'ai relevé un article fort intéressant , je vous le retranscris entièrement :

Le doux baiser d'un géant.
Le sauvetage inhabituel d'une baleine

A bout de souffle, la baleine s'élance à la surface de l'eau. De ses dernières forces, elle se dresse contre les cordes de nylon qui ne cèdent pas; elle sent comment elles dessinent des sillons dans sa peau, puis, dans une dernière respiration, son corps épuisé redescend au fond de la baie. Elle est perdue; ses forces ne suffiront pas à prendre une autre bouffée d'air...

" la baleine s'était retrouvée prisonnière dans les cordes de mes caisses à crabes" dit Ryan Tom. Le pêcheur veut aider mais la question est de savoir comment . Une baleine à bosse pèse plus de 50 tonnes, atteint une longueur de 16m. Un sauvetage par treuil? impensable dans la baie. Ce dont Ryan a besoin, ce sont de vrais sabreurs, des plongeurs qui n'ont peur de rien, pour libérer l'animal. Une action dangereuse car un seul coup de nageoire de la baleine pourrait tuer les hommes. Dans son désarroi, le pêcheur fit ce qui lui paraissait s'imposer: il regarda dans l'annuaire téléphonique et composa le numéro de l'inscription la plus obscure:"No Chance Enterprises" l'entreprise des opérations sans espoir.

"Honnêtement, je n'avais encore jamais vu une baleine" dit J. Mosskito, propriétaire de l'originale entreprise unipersonnelle."Mais je savais plonger, je possédais différents couteaux spéciaux et j'avais besoin d'argent". Il descend en plongée avec trois compagnons, plus exactement un ex détenu et deux cowboys sans travail, et reste stupéfié:" la balaine était complétement emberlificotée. Des cordes passaient même au travers de sa bouche. Mais elle ne bougeait pas, elle ne faisait que nous regarder". Tranquille, l'animal observe comment les hommes peu rassurés lui tournent autour en sabrant les câbles jusqu'à ce qu'il ne reste plus que les cordes dans sa bouche. C'est le moment décisif.

" je savais que si la baleine attaquait maintenant dans un moment de panique, j'étais mort" se souvient Moskito. L'homme place prudemment son couteau et coupe. " la baleine ouvrait sa bouche,  dit-il et ne me quittait pas des yeux, il n'y avait cependant aucune crainte dans son regard, mais une force ancestrale, une confiance en soi qui se transmit à moi".

Aussitôt qu'ils ont donné le dernier coup, les plongeurs se retirent, cependant la baleine reste immobile .
Finalement, tout doucement, elle nage en direction des hommes . Ce qui se passe ensuite les remue jusqu'à la moelle des os:" de son museau, elle toucha chacun de nous sur la pointe du nez " dit Moskito. " Affectueuse, reconnaissante et complice, cette baleine s'incinait devant nous , des gaillards déchus, et faisait de nous des héros. De vrais héros avec tous nos rêves aberrants, nos peurs et nos espoirs".

Publié dans faits divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Bonsoir Josy, très émouvant ce fait divers que tu relates là! Cela me touche beaucoup ( moi qui aie la sensibilité à fleur de peau),comme quoi , il reste encore des choses à apprendre des animaux qui nous entourent!<br /> Bisous , Fabienne
Répondre
J
voici mon adresse mail ma chère Pat, je te l'avais déjà donnée, mais peu importe, c'est Jacqblanchard@wanadoo.fr<br /> Tu peux m'écrire quand tu veux, ça me fera très plaisir. Josy
Répondre
P
bonjour josy,<br /> j'en ai les larmes aux yeux tellement cette histoire est belle et touchante.<br /> L'homme a beaucoup a apprendre de l'animal.<br /> Qu'on ne me dise pas qu'un animal n'est pas intelligent car mon chien me le démontre chaque jour.<br /> Merci josy pour cette belle histoire.<br /> <br /> Pour répondre à ta question je n'ai pas le mail de jeannette mais j'ai un site où elle écrit.<br /> Si tu le veux,poste moi un mail car je n'ai pas le tien pour te l'envoyer<br /> gros bisous
Répondre
A
oui, j'avais trouvé moi aussi cet article émouvant . Nous avons tant à apprendre de nos amies les bêtes... Amicalement . Josy
Répondre
N
Touchant reportage, qui me remue au plus profond de moi ! Nous avons encore beaucoup à apprendre des baleines, leur intelligence est fantastique , leur tendresse incomparable. Merci pour ce moment particulier.Nanna
Répondre