Sommes-nous de bonnes mères ?

Publié le par aline27

Si je vous ai écrit la semaine dernière cette histoire (vécue) c'est qu'elle me tenait à coeur..  l'attitude de cette femme, cette mère m'avait choquée, interpellée.
Oh, je sais qu'elles  existent et il y en trop ,
 trop qui ne sont pas capables d'avoir des enfants, capables d'aimer

Alors diront certains, peut être elle même a-t-elle été mal aimée?
Peut-être n'a-telle jamais connu ce qu'était un père, une mère ?
Oui, peut être, mais cela n'excuse pas tout ...
L'enfance nous marque à vie, je le sais , mais je sais par expérience
que l'on ne reproduit pas forcément l'image d'un père et d'une mère

Un père alcoolique n'engendre pas forcément un enfant aimant l'alcool
Une mère volage ne va pas engendrer systématiquement des femmes infidèles
Je le sais.... de tels enfants peuvent au contraire relevaient le défi ...

Mais sans être cette mère, sommes nous de bonnes mères ?
C'est le plus beau et le plus  dur métier du monde, dit-on et c'est vrai...
Et pas  d'université pour devenir la mère exemplaire,
Comment élever son enfant ? On a toutes plus ou moins lu Larence Pernoud
A vrai dire maintenant quel est l'ouvrage qui peut servir de guide ?
S'ils nous aident tous ces bouquins, ils ne peuvent pas tout combler...

Sommes nous de bonnes mères ?
pas trop en faire, ni pas assez!!!
être vigilante, attentive, sans trop être envahissante,
En plus le métier de maman ne connait pas de retraite,
maman c'est jusqu'à la fin de nos jours...

Mais que c'est doux et bon d'entendre dire :
" Maman, je t'aime, j'ai de la chance d'avoir une maman comme toi..."

Avec ces mots mgiques,  même  fatiguée, lasse,  nous sommes capables de continuer de les protéger...

Je sais que mes deux enfants,nos deux filles sont tout pour moi, pour nous...
Elles sont notre vie, notre raison de vivre ...
Mais je me dis parfois ," ai je bien fait pour telle ou telle décision ?"
je suis sûre qu'il y a des moments où j'aurais pu faire mieux ...
Mais il n'y a pas de parents parfaits, alors avec l'amour on s'accomode ....


Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
On fait vraiment tout ce qu'on peut (quand on est parent digne de ce nom). Le doute fait partie de la vie. Amitiés. eva.
Répondre
C
tu sais, en lisant ton texte, je me retrouve, je me dis que la vocation d'être parent c'est de toujours douter si l'on a bien agi envers son enfants.. ceux qui n'ont jamais douté, sont peut-être les plus à plaindre, dans le fond.. <br /> Je te fais gros bisous<br /> clem
Répondre
S
pas facile d'etre une 'bonne mère' <br /> mais quelle est la définition exacte? chacun le voit à sa façon <br /> et il y aura toujours des "ratés" car personne n'est parfait<br /> mais je crois qu'il faut faire au mieux ; inculquer politesse et respect d'autrui en 1er lieu<br /> et suivre son instinct
Répondre
A
Merci beaucoup Sylvia de ce très beau témoignage et de cette main tendue.<br /> Moi,ma mère était volage, et je puis vous assurer que je n'ai jamais trompé mon mari!!! Il en a de la chance hein!!! je reconnais que si nous nous y parvenons et nous ne sommes pas les seules heureusement, beaucoup ont la faiblesse ou tout simplement n'arrivent pas à chasser tous ces antécédents . Merci en tout cas; Je vous embrasse Josy
Répondre
S
ma mère était alccolique je ne le suis pas<br /> elle n'avait pas la fibre maternelle, moi je l'ai<br /> comment être parents ?<br /> comment hélas ne pas reproduire ce qu'on a jadis vécu ?<br /> certains y arrivent comme moi mais d'autres non,<br /> je peux le comprendre,<br /> cette souffrance qu'on a dans le coeur gravée à vie et qu'on n'arrive pas à exorciser,<br /> ces gens là qui reproduisent sont souvent seuls et sans aide,<br /> je voudrais juste leur dire :<br /> <br /> ma main est tendue si vous la voulez,<br /> car je sais qu'il est très dur de guérir ...<br /> <br /> bisous josy
Répondre