Maison à vendre

Publié le par aline27


En face de chez nous est  A VENDRE une grande  maison ...
                      rien de spécial direz-vous !!!

Lorsque nous sommes arrivés dans ce quartier il y a vingt cinq ans
Y demeurait toute la famille, les parents et les quatre enfants...
Puis, peu à peu les enfants sont partis un à un...
Toujours normal, d'ailleurs tout est normal dans cette histoire c'est la vie...
Le père est parti, emporté par ce qu'on appelle cette terrible maladie

Seule y restait la mère dans cette grande maison , seule avec tous ses souvenirs
seule à parcourir le sous sol, le bureau, les quatre chambres ...
Epuisée d'avoir soigné son mari, elle est tombée malade elle aussi
malade de la tête dit-on, elle a tout simplement perdu un peu cette tête
confondant les jours, ses enfants.... elle n'a que soixante seize ans...

Alors les enfants ont fait le choix de vendre cette maison et de placer leur mère
dans ce qu'on appelle la résidence des personnes âgées...

Terrible choix... en réalité, que doit on faire dans ces cas là?
le choix est difficile,
garder les nôtres pour continuer à les chérir , les protéger
jusqu'à la fin pour  leur montrer qu'on tient à eux
ou les placer pour qu'ils soient soignés,
parce que l'on ne s'en sent pas capables
parce que les enfants sont là et que  la vie serait impossible...

Je me demande et j'y pense sérieusement
lorsque je serais vieille, lorsque nous serons vieux ?
je sais que nos filles n'envisageraient pas se séparer de nous
Mais moi, le voudrais-je ?
savoir que je serai comme une petite vieille à être dépendante d'elles...

Mais me retrouver dans l'autre environnement, celui des personnes âgées,
avec toutes leurs habitudes, leurs manies, leurs troubles, leur médicaments...
leurs gérémiades, leurs commérages...

Je n'ose y penser....

Sans doute parce que pour moi, pour nous c'est encore loin tout ça
et peut être ne serai-je jamais une petite vieille ?
peut être qu'à quatre vingts ans aurai-je encore toute ma tête ?
C'est ce que je souhaite .... 

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Deux cas différents se sont produits dans ma famille :<br /> <br /> -une de mes grandes tantes, atteinte de la fameuse maladie d'Alzeimer a été choyée, soignée, par son frère, mon grand-père et sa femme à peine plus jeunes qu'elle, qui avait 89 ans quand elle est décédée. Leur fin de vie, la vie de ma mère a été rythmée par les soins à lui prodiguer. La charge est lourde, fatiquante, etc...<br /> - une autre de mes grandes tantes, la dernière de la génération encore vivante, atteinte de la même maladie, lui reste une fille et un fils peu disponibles, plusieurs neuveux et nièces peu concernés, elle se trouve donc dans une résidence pour personnes âgées, mais nous avons le plaisir de la voir pratiquement tous les WE car elle est conviée chaque fin de semaine chez une de ses nièces qui se sent concernée.<br /> <br /> Laquelle des deux supporte le mieux cette fin de vie, nous ne le saurons pas, mais pour ma part, il semble plus facile de recevoir ces personnes malades pour partager régulièrement un repas, faire une petite promenade, ramasser des fleurs,...que d'être constamment à leur chevet pour les soigner, les bousculer éventuellement,...<br /> <br /> A méditer... Je ne pense pas qu'il y ait de solution et il est difficile de juger.
Répondre
C
c'est pas vieux quatre vingts ans.. regarde ma nouvelle.. <br /> puis tu écris, alors tu resteras jeune tout le temps.. <br /> clem
Répondre
C
pat a écrit :<br /> Finalement,i'idéal est de bien vieillir et partir comme ça..MAIS nous ne sommes pas tous égaux face à la vieillesse. <br /> <br /> oui, c'est l'idéal pat - on devrait tous partir ainsi dans la dignité <br /> hélas ! comme tu le dis, nous nous sommes même pas égaux devant la mort
Répondre
P
Je pense que dans tout ça,il ne faut pas oublier l'argent car les maisons de retraite ou appartement(que je trouve très bien quand on peut encore s'occuper de soi) coutent très cher et c'est UNE HONTE d'ailleurs.<br /> Très souvent la retraite de la personne ne suffit pas ....<br /> Finalement,i'idéal est de bien vieillir et partir comme ça..MAIS nous ne sommes pas tous égaux face à la vieillesse.
Répondre
C
pour moi, tout est clair dans ma tête, je ne vivrais jamais avec mes enfants et pourtant je les adore mes filles <br /> je ne ferais pas d'ingérence dans leur vie de famille car je ne pense pas qu'une personne agée doit vivre avec les enfants car il y a le fossé des générations <br /> j'espère trouver plutot une maison où je puisse garder mon indépendance tout en étant surveillée par le corps médical - <br /> je veux garder ma liberté même si je suis diminuée physiquement et je souhaite surtout que mes enfants ne soient pas ennuyées par ma présence - <br /> j'y ai souvent pensé et je leur en ai parlé<br /> bisous josy
Répondre