Jérusalem (3)

Publié le par aline27

Nous prenons le taxi et parcourons les kilomètres qui nous séparent de Jérusalem .
Qu'allons- nous découvrir? pour nous cette ville représente tant ...
Paysage sec , pierreux. Nous roulons pendant une demie heure.

Enfin nous arrivons à notre hôtel...très imposant .
La documentation n'était pas mensongère, c'était même  au dessous de la réalité...
Un groom récupére nos bagages, une hôtesse parle français, Sabine parle anglais, Jacques ne peut dialoguer en hébreu car j'ai omis de vous préciser un point , nous sommes dans le côté est de Jérusalem, côté palestinien... c'est donc en arabe ou anglais que l'on se comprend...

Le décor est magnifique, imposant, biblique comme c'est écrit ...
Grande salle à manger, les chambres sont très spacieuses, les balconnettes sont en réalité de grandes terrasses recouvertes, aménagées de salon de jardin en bois , table, chaises, transats, tout y est installé... et le tout  pour.... 42 euros par nuit et par chambre, incroyable n'est ce pas ? nous sommes  déjà dans un autre monde ....

On s'installe, on se douche, on se couche ... nous n'avons pas dormi depuis 32h, mais comme vous vous en doutez, on ne dort qu'une petite heure  ...

On va faire un petit tour dans notre quartier.
La nuit tombe vite, il est à peine 18h, et il fait noir, c'est vrai que nous avons une heure de décalage.
Il faut faire attention pour circuler à pied, les voitures  semblent sortir de partout, est-ce la fatigue ou conduisent-ils si mal ?

Nous avons faim, nous rentrons à l'hôtel, mon mari trop fatigué va se coucher , nous les filles,  sommes accueillies par le maître d'hôtel charmant " Doudou" qui se fera un plaisir chaque soir de nous choyer , le repas est copieux. Le ventre plein nous allons nous coucher .

Lundi 1er mars

Nous voulons nous rendre dans la vieille ville. Auparavant nous prenons notre petit déjeuner qui lui aussi est très  très copieux .
Nous n'en sommes pas très loin , nous y descendons à pied, bien sûr le long du parcours, nous sommes accostés par des "guides" et je dois reconnaître qu'au début cette pratique m'agaçait quelque peu, toujours se faire accoster... bien sûr le touriste est leur gagne pain... Sabine étant allée l'année précédente en Tunisie, me rassure en me disant que c'est coutume chez eux...

Nous rentrons par la porte de Damas qui nous fait pénétrer dans le quartier musulman, oui, dans cette ville, existent plusieurs quartiers, cinq au total, le quartier juif, le quartier, musulman, le quartier orthodoxe, le quartier chrétien, le quartier arménien....
Nous entrons donc dans les souks arabes, où tout est tassé, ce sont des ruelles à n'en plus finir, des ruelles tassées sans aucune éclaircie, sans aucun coin de ciel bleu...je m'y habitue et je prends plaisir à regarder cet univers nouveau...

O miracle, nous arrivons vers un lieu qui semble verdoyant...
Nous approchons de plus près, nous essayons tout du moins, mais l'accès est gardé par les militaires israélites.
Nous sommes devant le parvis du Dôme du Rocher .... c'est un lieu de prière pour les musulmans. Nous l'apercevons, il est tellement imposant et magnifique avec sa coupole dorée , mais c'est impossible d'approcher ...

Nous continuons de marcher
et nous arrivons au Mur des Lamentations , va-t-on pouvoir y accéder?
Oui, c'est tel que l'on voit dans les bouquins, 
mais les hommes doivent mettre une kippa et se séparer des femmes ; nous écrivons un voeu sur un papier pour le mettre dans les fissures de ces pierres ...

Nous descendons  et contournons le site archéologique , on voudrait y aller mais où se trouve l'entrée?  on contourne le mur de la vieille ville sous le soleil en plein midi. On aperçoit sur l'autre versant, le cimetière juif, l'église orthodoxe, l'église de l'Ascension.
L'Eglise orthodoxe nous remplit d'admiration, ses trois coupoles dorées sont magnifiques.

Nous trouvons une porte , c'est celle de Damas, on marche toujours et on entre dans la cour de l'Eglise de Sainte Anne, où nous allons découvrir le bassin de Bethsaïda...  lieu où le Christ a guéri le paralytique .
Nous descendons des ruines de cet ancien bassin, que c'est impressionnant . Savoir que le Christ était ici !!!
Nous nous y attardons tellement que le gardien est prêt à partir en nous enfermant ...

Nous parcourons le Chemin de la Passion, ( Via Dolorosa)  essayant de retenir tous les moindres détails, mais c'est loin d'être possible.
Fatigués, nous décidons d'aller goûter, on s'allonge sur l'herbe puis essayons d'aller vers la Citadelle de David, mais on rebrousse chemin, on ne rentre pas plus dans le quartier chrétien, on voit toujours passer des soldats, des policiers arabes..


On se promène sans savoir où on est.

Nous repartons par la route de Sion et là nous voyons deux hassidims assis ,vous savez ces hommes vêtus en redingote noir et les papillottes au dessus des oreilles...  avec leur accordéon, nous passons devant et quelques secondes après nous les entendons interpréter leurs chants, c'est beau et apaisant, nous nous asseyons quelques marches plus loin pour les entendre, cette demi heure nous fait un  bien immense .
 

Nous décidons de nous rendre tout doucement à l'hôtel .

Nous repassons donc devant les portes de Jaffa, Damas, mais pour les atteindre, nous sommes dans le bruit, la poussière, ici, ils ne savent pas conduire , ils roulent très vite , freinent à tout moment, sont agressifs au volant, ont-ils leur permis de conduire ? les italiens à côté ce n'est rien !!!! Nous arrivons quand même entiers à notre hôtel...

Nous y ressortons quelque temps après pour aller à notre épicerie, en fait ce sera pour nous un moment sympathique quasiment chaque soir ...
L'un des gérants, un monsieur de 53 ans apprend le français, il se débrouille très bien et nous parle, les jeunes sont heureux aussi de discuter...
Nous mangeons donc sur notre terrasse, le kebab acheté chez Soliman avec les légumes délicieux, purée, pois chiches ....

Le bilan de cette journée?

Vivons tout simplement hors du temps, dans un autre univers.
Beaucoup à emmagasiner, à comprendre.
Pas forcément le temps de faire une pause, tout va très vite, , on a du mal à s'imaginer pour nous croyants qu'il y a 2000 ans....
Qu'à la place du Dôme du Rocher, il y a plus longtemps encore était le temple de Salomon....

( à l'époque nous n'avions pas de numérique!!! Mais Sabine va avec son appareil reproduire nos anciennes photos et je vous promets que photos il y aura...

Publié dans SOUVENIRS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Ce fût un magnifique voyage dont vous vous souviendrez toute votre vie!Merci de nous l'avoir fait partager! Gros bisous, ma chère Josy! De tout coeur, fabienne
Répondre
A
lorsque nous y sommes allés en 2003,l'accès était interdit aux non musulmans, suite à une visite en 2000 considérée comme provocatrice du 1er ministre Ariel Sharon....<br /> Depuis 2006, l'accès est réouvert hormis durant les heures de prière ( matin , midi et soir... ) mais il est possible de trouver un créneau.... Donc maintenant du peux y aller . Eva. Tu nous ferais de très belles photos.. Josy
Répondre
E
j'attends les photos avec impatience...<br /> Vraiment on ne peut pénétrer dans le Dôme du Rocher ? même en dehors des heures de prières ?
Répondre
P
incroyable voyage,oui josy c'est incroyable.<br /> J'ai à la foir peur et je suis à la fois subjuguée par ce que tu racontes.<br /> A te lire,j'ai l'impression d'être ailleurs et même plus à notre époque...<br /> Quel voyage tu as fait là.<br /> C'est passionnant.<br /> Merci à toi de me permettre de m'évader de mon quotidien.<br /> BISOUS<br /> PAT
Répondre
C
un beau voyage.. il me semble y être.. <br /> clem<br /> j'ai fait la suite de Louise et de la centenaire. lol..
Répondre