Si nous essayons d'être vrai (2 et fin)

Publié le par aline27

Permettez moi, encore ce soir  de continuer de vous écrire  certaines de mes réflexions

Hélas nous n'avons pas tous le même départ.

Tout devrait être un jeu, un apprentissage puisque nous avons les mêmes maîtres d'oeuvre les parents,
tout du moins les parents responsables.

Il y a les nouvés nés et les nouveaux venus.
Ceux qui sont désirés et attendus n'auront pas du tout les mêmes départs que les "accidents de parcours".
C'est ce qui fait la différence de chacun diront certains .
Mais les chances n'étant pas les mêmes au départ, cet handicap suivra toute la vie .
Bien sûr on pourra rétorquer que n'avoir pas assez au départ peut motiver, ou que trop ramollit, mais là n'est pas le sujet...
C'est ce fameux départ à la vie que s'il est raté entraîne toujours des brèches, des séquelles intérieures..
Un enfant désiré, conçu dans l'amour et bien entouré, comprend mieux ce qui lui arrive, a plus de richesses intérieures, de capital alors qu'un enfant du hasard... pousse au grè du vent, balloté, subira des affronts ou tout simplement de l'indifférence et se cherchera longtems ou tout simplement "s'abrutira"...Les années passeront avant qu'il n'ait compris le véritable sens de la vie .
La vie est synonyme d'appréciation, d'échanges.

Pour se sentir vivant, il faut se sentir aimé et aimer, sinon on survit.

" Savez-vous bien que vous êtes vivant, comprenez votre chance d'être homme et prenez ce qui est offert.
Ce qui vous empêche de vous sentir vivant, c'est une couche de sentiments négatifs
" (Cit. Barjavel)

Doit-on apprendre à aimer ?

Aimer ne devrait il pas être un réflexe logique ?
L'amour peut avoir plusieurs graduations ?
On pense aimer mais les aime-t-on réellement ces êtres que nous ne connaissons pas, cherchons nous à les connaître?
C'est étrange car si on va chercher au plus profond de nous mêmes nous sommes loin de ce que nous pensons être, nous sommes tout simplement égoïstes.
Nous en avons tous plus ou moins une dose d'égoïsme .
Je me rends compte chaque jour que je dois lutter contre cet ennemi pernicieux car on pense ne pas y être mais pourant ...
On pense être serviable, on pense se consacrer aux autres, etc, etc, et pourtant ...

Vivre c'est aimer

Un amnésique a déclaré à une émission télévisée ( il y a maintenant quelques années..)
" je ne savais plus ce qu'était d'aimer"
il reconnaissait son épouse, mais le mot aimer pour lui n'avait plus aucun sens .
Tout sentiment était sorti de son être ...
Comment est-ce possible?
Comment peut on vivre sans amour ?
C'est difficilement concevable... sa femme l'aimait pour deux ...
Vivre dans un monde dépourvu d'amour est -ce possible? dans une certaine mesure , hélas oui, mais alors on se raccroche à des souvenirs d'êtres chers, là où l'amour a régné ...
Sinon tout devient impossible, sec, sans vie, et si le coeur se dessèche, il ne peut vivre ainsi indéfiniment .

Vivre sans amour est impossible
L'amour est ce ciment qui permet de consolider des liens .

La vigilance

Elle est indispensable pour vivre.
Je prie chaque matin pour développer cette qualité indispensable .
La vigilance est peut être plus recherchée par les personnes anxieuses comme moi, comme un besoin, toujours avoir peur de manquer quelque chose, de ne pas voir ce qu'il y a de plus important surtout devant la fragilité de la vie .
Ne pas avoir dit qu'on aimait quelqu'un au bon moment , il ne faut pas attendre qu'il ne soit plus, vigilant pour les enfants, être à l'écoute de leur problèmes.
Vigilant pour l'être cher, ne pas reporter à plus tard ce qu'on a envie de faire, vigilant pour les autres, vigilant pour soi.
C'est veiller, veiller sans cesse pour ne pas nous laisser emporter, entrainer, endormir aussi...
Ne pas se laisser dominer par la routine ..
Etre fidéle dans les petites choses, c'est ça la vigilance ..
Combien de drames ne seraient pas arrivés avec les ados si nous,  parents, n'avions pas lâcher la bride...
Nous sommes tellement peu de choses, fragiles, malléables, même ceux qui semblent être des rocs ont leur faiblesse il ne faut pas l'oublier ..

Il faut être humble, savoir reconnaître notre petitesse , que sommes nous devant le Très Haut?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
bonjour,<br /> Ton article très philosophique donne envie de réfléchir et il me convient bien. <br /> je te fais bisous<br /> clem
Répondre
P
Oui il faut être très très humble et il ne faut jamais oublier que nous sommes tous reliés.<br /> Nous ne formons qu'UN.<br /> C'est ma conception de la vie,après chacun est libre de penser ce qu'il veut.<br /> Tolérante?Oui je le suis...De trop parfois mais avec l'âge,je fais attention.<br /> Egoiste?Oui je le suis comme tout le monde mais ça dépend avec qui aussi.<br /> Pour ce qui est de la petite fille qui est en MOI,quand je lui parle,elle me fait pleurer et heureusement que ces grands-parents ont été là pour elle.Je pense que c'est grâce à eux et par ce qu'elle a subit étant petite et ado qu'elle est la femme qu'elle est maintenant.<br /> bisous josy
Répondre
F
J'aime beaucoup la dernière phrase qui résume le tout et qui porte à réflexion ...<br /> Je suis comme je suis et être vraie pour moi , fait partie de mon quotidien , de ma vie, je ne pourrais pas faire autrement!<br /> Gros bisous Josy et bonne journée! Ton amie fabienne
Répondre
A
Je suis contente Chaty que tu aies soulevé ce point et tu as raison...<br /> En fait je pense comme toi maintenant...<br /> Je vais t'expliquer, ces écrits je les ai rédigés il y a longtemps voir une vingtaine d'années sinon plus... à l'époque j'étais beaucoup plus<br /> catégorique dans mes propos dans ma façon de voir les choses .... je les ai retapés tels quels j'aurai du préciser ce que je pensais maintenant ... pour ma part, mais ça aura eu l'avantage de pouvoir en parler . Merci Chaty . Bonne journée
Répondre
A
Je suis contente Chaty que tu aies soulevé ce point et tu as raison...<br /> En fait je pense comme toi maintenant...<br /> Je vais t'expliquer, ces écrits je les ai rédigés il y a longtemps voir une vingtaine d'années sinon plus... à l'époque j'étais beaucoup plus<br /> catégorique dans mes propos dans ma façon de voir les choses .... je les ai retapés tels quels j'aurai du préciser ce que je pensais maintenant ... pour ma part, mais ça aura eu l'avantage de pouvoir en parler . Merci Chaty . Bonne journée
Répondre